2 ans plus tard, return of the riding-dead !

On top of the world, ready to fly !

Tu n’y croyais plus, avoue, hein ?

– Non !?
– Si.
– Oh putain ! Tu veux dire que…
– Oui, enfin…
– Non, mais attends, JerkyHips is fu**ing back from the dead sa mère ?
– Disons que je passe un pied, je te balance un footjam quoi 😉

Bon, t’emballe pas non plus Gizmo, mais ouais, c’est quand même un truc de ouf : quasiment DEUX ANS jours pour jours sans enfourcher mon bike ! Et voilà, que les voix du BMX, aussi impénétrables qu’un pneu gonflé à 5 bars, m’ont grave feinté pour me remettre dans le droit chemin du riding il y a deux semaines.

Et j’ai pris un putain de pied, t’imagine pas, Sheila.

Après, attention, je ne fais que passer pour le moment, mais j’ai chopé une bonne « trick » pendant cette session et il va falloir qu’on s’en occupe sérieusement ou ça risque de nécroser cette affaire 😉

La vie est belle au-dessus du coping !

Et sinon, t’as la forme ? T’as foutu quoi pendant deux ans ?

Bah ouais, plutôt. Quarante ans et demi, je rentre toujours dans mon jean slim et dans mes Vans, dis-toi : jean et shoes que je n’avais pas portés depuis deux ans non plus… Ça pourrait être pire. Alors évidemment le « et plus » de « BMX à 36 ans et plus » a encore plus de sens maintenant, et on ne vas pas changer un titre qui gagne.

J’ai repris l’escalade histoire de ne pas me laisser aller et j’ai pris du galon en slackline, pour l’équilibre (35 mètres au compteur et j’ai toujours faim).

Quant au reste, je ne sais pas à quel point je vais m’étaler là-dessus… En vrac, j’ai voyagé pendant 7 mois en sac à dos avec ma chérie en Asie, j’ai écrit un bouquin (que j’aimerais bien publier) et j’ai organisé un festival du Japon qui m’a occupé à 200% pendant plus de 6 mois. Ah et j’en ai aussi profité (bon ok, on était 2 pour ça) pour fabriquer un futur mini-rider qui ouvrira les yeux dans quelques mois sur notre planète… Une belle, grande et longue pause avant de s’envoler de nouveau pour les prochaines tricks de la vie, sans trop savoir à quoi ça va ressembler ni comment gérer l’atterrissage, mais ce qui est sûr c’est qu’on y va et qu’il n’y a pas de frein sur ce guidon.

Riders rencontrés en Chine à Kunming et qui ont un peu halluciné qu’un touriste de 39 ans vienne les voir pour leur causer BMX 😉

Riders rencontrés à Hanoi au Vietnam… Ça me démangeait de leur emprunter leur bike, mais sans équipement comme ça je me serais sûrement foulé une cheville alors j’ai rongé mon frein !

Et le BMX, bordel ?

Quoi le BMX bordel, tu crois que j’ai tout oublié comme ça ? Nawak ! Évidemment que j’ai gardé un œil sur le riding, non mais… Et j’ai eu l’occasion de voir pas mal de trucs bien cool. Je ne vais pas en lister 50 parce qu’en 2 ans, t’imagine qu’il y a eu du sport, mais en voici quelques uns en passant.

  • Le groupe FB « Old-school BMX Rider – IDF/FR – On est vieux mais on ride » : une super initiative de mon pote rider Philippe Germon qui date plus ou moins deux ans justement et qui a permis à la bande de « vieux » riders de la région de continuer à se voir et se retrouver pour tester tous les parks de la régions. Merci pour ça Phiphi 😉 Et toi, rideur, rideuse du coin, ne sois pas timide, n’hésite pas à rejoindre le groupe, bien actif et toujours prêt à rouler.

On est vieux mais on ride

  • L’actu BMX : il y  plein de sites pour suivre l’actu du riding BMX, mais il faut avouer que Facebook est pratique pour cela. Pour ne pas être complètement noyé non plus, je continue de suivre Soul BMX Mag, la page de l’ancien journal auquel j’étais abonné, pour l’actu française et un peu internationale. J’ai rejoint le groupe « Ride my bicyclette », qui est plus ou moins intéressant, mais où l’entraide est souvent de mise, mais pas l’orthographe ! Et puis un petit dernier que j’ai commencé à suivre récemment Simplified BMX, à voir sur la durée.

Soul BMX Mag

  • Des tutos ? À un moment je pensais vraiment me recycler dans le flat et c’est toujours une idée pour mes très vieux jours 😉 Et puis comme un fait exprès, Matthias Dandois et Alex Jumelin ont lancé leur chaîne YouTube avec plein de conseils pour réaliser pas mal de tricks. Ça s’appelle « Can you make it ? » avec une quinzaine d’épisodes en stock. J’avais regardé celui sur le nose manual et ça me rassurait que Matthias dise qu’il en avait bavé pour celui là (« I ate shit » qu’il disait exactement).

Can you make it ?

Logan Martin FISE 2017

  • Les filles : tu le sais depuis le temps ou tu as peut-être oublié, mais j’ai un faible pour les filles et particulièrement en BMX, parce qu’il faut grave les encourager à rider, parce qu’il n’y a pas de raison qu’elles ne viennent pas s’éclater avec nous, parce que le sexisme pourri n’a pas sa place en BMX ! Et il y a encore du boulot dans le domaine… Pour preuve, pas une vidéo des filles au FISE, bravo les gars 😦 Par contre j’ai vu que le nouveau site Simplified BMX avait opté pour une section « filles » dans son menu principal et ça c’est top. Il y a d’autres vidéo à checker sinon, comme les Red Bull BMX girls, l’edit des X-Games Girls 2017 ou encore cette petite compilation de Nikita Ducarroz, qui à 18 ans envoie pas mal du tout.

X-Games 2017 – BMX Girls

  • Le gaming : tiens j’ai aussi joué à Pumped BMX 3, qui est ultra sympa, que ce soit sur smartphone ou console :

Pumped BMX 3

  • Les commentaires sur le blog : c’est l’histoire de ce blog que j’ai animé modestement pendant 3 ans et qui, malgré 2 ans sans aucune publication et plein de liens morts, continue de générer des visites et des commentaires de partage, d’encouragement et de remerciements, parfois toutes les semaines ! C’est juste fou… Et je peux vous dire que tous vos messages m’ont énormément touché, tous les petits mots de celles et ceux qui sont passés par ici et qui ont trouvé la motivation pour se mettre à rider, ou remercier pour une info, ça fait vraiment chaud au cœur. Alors je vous adresse un ÉNORME MERCI ! J’espère que vous avez trouvé beaucoup de plaisir dans le BMX pour les nouveaux riders/rideuses : Nikky, Ugo, La_grenouille_Vagabonde, Arno, Xavier, Emmanuelle, Membrive, La Caillasse, Merlin, Francisco, André, Jules, Manfred, Victor, Monjeux, Carlos, Slipette, etc. pour n’en citer que quelques uns et unes.  Et puis il y a ceux qui me suivaient déjà et qui sont revenus me faire un petit coucou comme Warang et sa vidéo très sympa (ci-dessous) ou encore La.Pelleteuse, merci les gars !

Et ta dernière session, ça a donné quoi ?

Ça s’est fait quasiment par hasard figure-toi ! En fait c’est le fils d’un ami qui, à 15 ans, a entrepris de retaper le BMX de son père, un Raleigh Burner comme celui que j’avais quand j’avais 10 ans et qui voulait l’essayer et que je lui montre des trucs… Il devait pleuvoir ce jour-là, c’était mort, mais va savoir pourquoi, j’ai mis tout le matos dans la voiture « pour voir ». Sauf qu’il n’a pas plu et qu’il y avait un petit skate park que je ne connaissais pas dans le coin….

Et voilà comment ce samedi après-midi de juillet, après un break de 2 ans, je me suis envoyé en l’air sur mon WTP Reason, avec une énorme banane 😉

Le smile qui fait du bien

Et le plus beau dans l’affaire, au-delà du bon moment que j’ai passé à jouer les « profs » de BMX, c’est que je n’avais perdu grand chose en niveau ! Bon, je l’ai joué safe malgré tout, mais c’était pas du tout le désastre anticipé… Raison de plus pour vouloir s’y remettre de façon plus régulière.

Et donc, c’est reparti comme à 36, JerkyHip Power in da place ?

C’est encore à voir, pour tout ce qui se passe dans ma vie en ce moment. L’envie est là, c’est clair, mais je ne promets rien, désolé. Il y aura certainement du riding, mais probablement peu d’articles sur le blog… même si tout est possible à ce stade 😉 Oui, je suis un peu normand alors je fais souvent dans le « p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non » !

En attendant de vous donner plus de nouvelles, je vous souhaite un max de BMX et de happy riding quelle que soit votre glisse et surtout qu’elle vous foute le sourire au cœur bordel ! Yo !

JerkyHips

Publié dans Attitude, Histoire, Session | Tagué , , , | 12 commentaires

En bref : BMX sur conteneur, BMX sur parking, SoshUrbanMotion… et voyage de ouf !

Du très lourd pour ce dernier « En bref » avant… longtemps (hein ? Quoi ? Comment ?… réponse à la fin de cet article 😉 ) : du BMX de malade sur conteneurs avec l’ami Drew Bezanson, du BMX de parking mais pas du flat avec Larry Edgar, des nouvelles du contest vidéo SoshUrbanMotion 2015 et enfin, LA grande nouvelle pour s’envoler ailleurs…

Drew Bezanson repousse les limites du BMX avec « Uncontainable »

Je suis resté carrément scotché lorsque j’ai regardé cette vidéo de Drew Bezanson pour la première fois ! On peut dire ce qu’on veut mais il y a clairement une prise de risque dans ce projet, assumée et recherchée certes, mais qui impose le respect. Drew voulait repousser ses propres limites et c’est chose faite, et celles de nos mirettes aussi ! Car à part Matt Hoffman, on peut compter sur les doigts d’une main amputée ceux qui ont ridé à une telle hauteur avec une telle amplitude, en se permettant de mettre 2 -3 tricks au passage : backflip, 360 tailwhip, tailwhip to manual to drop… sans compter le banger de fin avec un wall ride d’anthologie à quoi, 10 – 12 mètres au-dessus du sol ? A voir et à revoir les amis !

Drew Bezanson – gros 360 Tail Whip – Uncontainable à Truro au Canada le 5 août 2015

Drew Bezanson 360 X-Up

Mais l’ami Drew n’est pas non plus un total inconscient et il a passé de longues semaines à mettre au point et à régler son projet, comme le montre la vidéo et les images du making of bien cool. On y voit d’ailleurs des potes riders à lui qui ne font pas les fiers sur le conteneur et il y en a même un qui se gamelle avec le sourire. Respect encore une fois M. Bezanson !

Uncontainable, le making of

Larry Edgar, le mec qui n’a pas besoin de modules !

On passe d’un extrême à l’autre avec un gars qui n’a vraiment pas besoin de grand chose pour rider. En fait qui n’a besoin de rien, juste du sol et avec ça, il lance les tricks que la plupart d’entre nous galèrent à mettre en park, en normal et en oppo, sinon ce serait trop facile, hein ! Voici Larry Edgar :

LarryEdgar

Larry Edgar sur le parking

Evidemment ce n’est pas tout à fait un début puisqu’il roule pour Fly Bikes depuis peu mais imaginez ce qu’il pourrait faire avec des modules ! Bah la réponse est ci-dessous, et ça monte très très haut… Non seulement ça mais le gars semble à l’aise avec toute sorte de terrain, du dirt, du park de ouf, du street, tout ! Je suis sûr qu’on lui filerait un bout de camembert qu’il le riderait à mort 😉 Enfin, un garçon plein de promesses quoi…

Le SoshUrbanMotion wildcard 2015

Ces dernières semaines c’était aussi la quatrième édition du SoshUrbanMotion contest, un concours de vidéos de BMX qui récompense un duo Rider-Filmeur, sur des edits de 2 minutes max, avec une catégorie amateurs (wildcard), une catégorie pro et un jury pro plus les votes du public. Les résultats Wildcard sont tombés hier justement, avec une victoire pour le duo Sullyvan Gaincètre et Vincent De La Rue, avec un edit bien stylé qui part doucement mais qui finit en gros banger, en passant par un backward manual impressionnant :

Pour avoir regardé toutes les vidéos cependant, je dois quand même avouer que je n’ai pas été vraiment transporté. Impressionné, oui, mais pas transporté… C’est sûrement le rider blasé qui parle, surtout que je suis incapable de faire la moitié de ce que ces mecs font mais je parle de ressenti au visionnage, quoi. C’est peut-être la faute à la règle qui impose un choix limité de bandes son. Du coup, quand ça fait la troisième fois qu’on entend le même morceau sur un edit, ça lui enlève son côté personnel, voir c’est un peu lassant… Bon, j’ai pris du plaisir quand même, hein 😉 et j’ai même hâte que les vidéos pro sortent, ce qui est prévu pour la mi-septembre à priori. Voilà.

Voyage, voyage, loin du BMX mais en route vers l’aventure !

Le moment est venu lâcher le morceau… Ça fait déjà quelques temps que j’en parle à demi-mots alors voilà : avec ma chérie, on a décidé de partir à l’aventure en s’offrant un « grand détour » dans nos vie de 6 mois en Asie et en Océanie, en sac à dos et avec une grosse envie d’en profiter à max !

6 MOIS DE VACANCES DE OUF PUTAIN !!!

Départ prévu dans moins de 2 semaines alors t’imagines même pas ce qui se passe dans nos têtes 😉 Et dans cette tempête d’excitation… Je regarde mon BMX derrière moi avec un petit pincement. Et puis je regarde l’attelle de mon petite doigt de la main droite « en maillet » depuis ma dernière séance du 1er août avec un *petit* agacement. 6 semaines de plus à tenir…

Et puis je pense au blog qui va forcément rentrer en hibernation pour plusieurs mois, à moins que je tombe sur des riders durant le voyage, ce que je ne manquerais pas de signaler mais le BMX ne fait pas partie de l’aventure à priori. D’ailleurs je ne suis pas assuré pour ça, snif… Et si je tombe sur un park avec des locaux qui veulent bien me prêter leur bike, je fais comment, moi ? Hein ?

Bref, je suis venu te dire que je m’en vais, quelques temps. Désolé par avance pour ceux qui se sont inscrits récemment pour suivre mes aventures. A priori elles devraient reprendre à notre retour mais on ne sait jamais ce que nous réserve la vie, hein ? Et puis plutôt que de penser à l’après, je préfère penser au maintenant tout de suite, forcément 🙂

Merci encore à tous ceux qui me suivent et me lisent, bon ride à vous, restez motivés, faites-vous plaisir, évidemment vous aurez progressé bien plus que moi dans les 6 mois à venir ! Profitez-en bien !

Happy riding !

Bye bye smiley !

 

Publié dans Attitude, En bref, Tricks | Tagué , , , , , , , , | 15 commentaires

En bref : ça lague, gamelle, selfie, Doren, Dandois, Kaden, Coleborne, oldschool et co

Oh ouais il y en a des trucs à raconter pour ce nouveau « En bref » qui n’aura de bref que le nom, rassures-toi. Des news de bibi, des photos, des vidéos, du jeune, du moins jeune, du oldschool et encore, vu le nombre d’events, de jams et d’édits que j’ai laissés passer, je me dis que le BMX a l’air de se porter plutôt bien au mois d’août, tant mieux 🙂

Ça lague sur le blog, là non ? Gamelle auriculaire et secret à venir

Ah bon ? Oui, ok, ça lague sur le blog… Mais ça lague aussi dans mon riding pour pas mal de raisons. Les vacances d’abord mais pas que. Il y a aussi cette sale petite gamelle (de merde ai-je envie de rajouter) que je me suis prise le 1er août à Rueil lors d’une séance totalement lose, à lire dans le journal des sessions. Séance solo d’abord au park de Puteaux mais qui s’est avéré fermé jusqu’au 17 août puis à Rueil où, seul BMX, je m’accroche à mon fun comme je peux en travaillant mes petites tricks au milieu des trottinettes. Et notamment le grind 50/50 sur le petit rail qui descend. Une fois, deux fois et la troisième c’est le drame, dans le style Max Eyre dont on s’était bien foutu de la gueule l’année dernière… Résultat, une roue voilée, à moins que ce soit la fourche et pour bien finir un petit doigt de la main droite foulé ? Ecrasé ? Félé ? Un peu tout ça car 2 semaines plus tard la dernière phalange ressemble encore à une excroissance inquiétante. Apparemment il n’y a rien à faire si ce n’est du temps en essayant de solliciter le doigt le moins possible. Ça a l’air très con comme ça, la dernière phalange du petit doigt, mais sans s’en apercevoir on s’en sert à mort et on le sent d’autant plus lorsque ça fait mal dans les gestes de tous les jours. Et surtout lorsqu’il s’agit de serrer une poignée de BMX.

Résultat : je n’ai pas ridé depuis 2 semaines et je ronge mon frein. GRRrrrr.

Et puis il y a encore autre chose aussi, dans le genre d’un grand projet perso de ouf dont je te parlerai la prochaine fois mais qui limitera grandement mon riding dans les semaines à venir…

Best BMX selfie ever ?

A moins que ce soit une nouvelle trick que vient d’inventer l’ami Simone Barraco avec son « Condor selfie »… Avis aux amateurs. Parce que bon, ok, condor (perso je ne le mets pas encore) mais il faut quand même gérer l’appareil, cadrer et déclencher avec le bon timing. Bref un très beau cliché Simone !

Simone Barraco - Condor Selfie

Simone Barraco – Condor Selfie

 Van Doren International 2015

Puisqu’on est dans les beaux clichés, il faut absolument checker ce qu’il s’est passé du côté du Vans Us Open à Van Doren au début du mois d’août, c’était juste ENORME ! Je ne sais pas s’il s’agit des plus hauts aerials depuis Matt Hoffman mais bon sang il y a du flow et du style à en baver 😉 Et si tu veux voir ça en vidéo, ça se passe par là avec les highlights de la finale.

Table top stratosphérique

Mais avant de passer à autre chose il faut aussi mater la vidéo de contest de big air remporté par Tom Dugan qui s’est envolé très, très haut mais qui a aussi fait une belle frayeur à tout le monde en prenant une bonne gamelle lors de son premier passage

Dandois – Martinez : le duo de riders-touristes à Paris

Un peu plus près de chez nous, Matthias Dandois avait donné rendez-vous à son pote Corey Martinez au début du mois pour une virée dans Paris à travers les meilleurs spots du Frenchie et en bonus une petite Jam à laquelle je n’ai pas pu aller, snif… (enfin bon, j’étais à la Gamescom en Allemagne pour une autre délire, on ne peut pas tout faire, hein ;-))

Matthias Dandois et Corey Martinez

Aux âmes bien nées… Kaden Stone 11 ans

Petite dédicace à Fred (Oxbowman), 40 ans, qui m’a fait le plaisir d’une visite et d’un message sympa sur le blog et qui a surtout décidé de sauter le pas pour se mettre au BMX et accompagner son fils de 11 ans dans les parks… Tiens 11 ans, c’est l’âge de Kaden Stone depuis quelques jours justement.

Et ce petit prodige du riding, dont j’avais déjà parlé sur le blog, notamment dans l’article « A partir de quel âge peut-on faire du BMX? », vient de sortir un nouvel edit qui te fera sûrement te re-poser la question « Mais comment peut-on être si bon à cet âge-là ? » 😉 Voici Entranced :

Aux âmes bien motivées… Nous les + ou – 40 ans

Bah ouais, forcément, petit saut temporel sur la ligne de vie pour rappeler encore et toujours qu’on peut se faire plaisir en BMX à tous les âges et surtout les nôtres ! Je n’arrête pas d’en avoir la preuve tous les jours et au-delà du BMX pour tous les sports. Putain, à 38 ou 40 ans le fun n’attend que toi si t’es motivé(e) !

Tiens par exemple, Eric « Buddha » Horrell, à 43 ans, chef d’entreprise, il se la donne bien le mec… Et il se permet même d’avoir une petit bedaine et des poignées d’amour, juste au cas où tu chercherais encore des excuses, hein 😉 Bon après il est technique le salaud, avec pas mal d’années de riding derrière lui, mais quand même, c’est un Monsieur tout le monde qui s’éclate et c’est ça qui est bon !

Récemment mon pote Phiphi m’a inscrit à l’insu de mon plein gré au groupe FaceBook « Over 35s, BMX Freestyle pics and vids » et depuis je n’arrête pas de voir défiler sur mon mur des gars (et si peu de filles malheureusement) comme toi et moi qui kiffent le BMX et partagent leurs sessions. Et à part quelques habitués qui ont un gros bagage, le niveau n’est pas ouf mais l’important n’est pas là : il est dans le plaisir de rider et de se sentir bien sur son bike.

Le meilleur pour la fin ? Alex Coleborne pour Total BMX

Aller, un dernier pour la route parce que même si cette vidéo du britannique Alex Coleborne date du mois de juillet elle est juste énorme et te donnera furieusement envie de rider… Hein ? Tu dis ? Elle te donne aussi furieusement envie de balancer ton bike et de retourner jouer aux Legos ? Mais non, il ne faut pas le voir comme ça 😉 Comme le dit poliment l’un des commentaires de la vidéo sur YouTube « That’s so fucking another level man ». C’est ça, c’est juste un autre putain d’niveau, mec ! Merci Alex !

Sur ce…

Il ne me reste qu’à te souhaiter un very happy riding d’été avant la prochaine fois qui sera un peu spéciale…

Ride on !

Publié dans Attitude, En bref | Tagué , , , , , , , , | 2 commentaires

En bref : SoulBMX#87, quadbackflip, cahier de vacances, chutes et street danois

Salut mon lecteur, salut mon riders, et smack pour mes rideuses et mes lectrices ! Alors cet été, il est mucho caliente sur le bike, sur la piste, sur la plage et sous les draps ? Je l’espère pour toi ! De mon côté le BMX est un poil au ralenti avec quelques séances manquées mais compensées par des sessions en bonne compagnie… où je travaille dur pour m’envoyer en l’air le plus possible, tu comprends 😉 Et sinon voici quelques news de-ci de-là. Yo !

Le nouveau SoulBMX Mag est là, numéro 87

SoulBMX Mag # 87

SoulBMX Mag # 87

Tout beau, tout chaud, le nouveau Soul est prêt pour toi, avec quelques photos qui donnent envie au programme. A priori je ne vais plus le recevoir direct dans ma boîte et c’est bien dommage… Un petit saut à la Crèmerie s’impose probablement et pour toi peut-être qu’il y a un distributeur pas loin de sur la carte, qui sait ?

 

Tiens, le sous-titre de l’article c’est « Soul 87 existe ». Et c’est pas rien en ces temps difficiles d’exister pour un mag papier de niche. Ça demande de l’engagement et un amour inconditionnel du sport, il faut respecter ça.

4 saltos arrières en BMX, c’est possible ?… Oui !

Oui alors pendant que j’essaye de franchir les 20 cm au dessus du coping, il y a des gars qui se sont dit qu’ils travailleraient bien le quadbackflip ou 4 saltos arrière en BMX ! Et c’est le rider Jed Mildon qui vient de marquer l’histoire du BMX Incredible ! Il faut quand même avoir une sacré paire de baloches pour se lancer, non ? Même avec un énorme matelas gonflable derrière la rampe je ne suis pas certain de me lancer et en tous cas pas pour un quadbackflip 😉 Sérieux même au ralenti, on ne s’en lasse pas.

Souvenez-vous de vos cahiers de vacances, pour le BMX aussi 😉

Hop, un petit rappel de ce groupe Facebook et de cette production super sympa qui te propose des tas d’exercices pour les petits et les grands, avec vidéos à l’appui pour travailler de nombreux aspects du BMX. A consommer sans modération.

Les cahiers de vacances BMX

Les cahiers de vacances BMX

Plus dure sera la chute… Markit Zéro Crash section

Attention, là ça fait mal ! Markit Zéro nous propose une compilation de toutes les chutes engrangées pour la production du dernier edit et c’est juste impossible de rester de marbre… Il faut dire qu’il n’y a QUE des chutes donc dès le début on sait que ça va mal se terminer, donc on a le temps d’anticiper. Sans compter le nombre de répétitions où le même rider tente le même trick encore et encore et se vautre à chaque fois. Si on ne peut pas nier une certain fascination un peu morbide, ça montre aussi que les pros se prennent des énormes gadins avant de réussir leurs tricks et souvent sans casque d’ailleurs… le tout avec des prises de risques qui frisent parfois l’inconscience. Si tu t’es déjà demandé ce que ça ferait de tomber au pire moment, tu auras certainement la réponse dans cette vidéo. En tous cas c’est l’une des compil de chutes les plus impressionnantes que j’ai eu l’occasion de voir. PS, la dernière ouille ouille ouille…

Feeling good à Capenhague

Pour terminer sur quelque chose de plus léger, direction le Danemark et plus précisément Copenhague pour un edit qui te donnera envie de rouler, d’écouter de la bonne musique et même de faire les 2 à la fois 😉

Sur ce, je te souhaite que du bonheur, sur 2 roues, sur les mains, à la verticale ou à l’horizontale ! Happy riding !

Publié dans Apprendre, En bref, Histoire, Tricks | Tagué , , , , , , , , , , | 5 commentaires

En bref : BMX d’été, parks de ouf et Australie power : boy Hiam et girl Diehm !

Yo les riders et les readers ! J’espère que l’été vous trouve en forme pour vous envoyer en l’air par tous les moyens en profitant du soleil ! Et si c’est avec un BMX alors c’est par ici que ça se passe. Attention, on va voyager : parks de ouf en Russie et au Danemark et riders non moins ouf avec une rideuse australienne qui envoie du lourd, coOol 🙂

Mon BMX et moi à 38,5 ans, c’est pas si simple

Pas beaucoup d’articles ce mois-ci, avec une actu perso chargée mais je continue néanmoins à creuser mon sillon de BMX avec quelques très bonnes sessions dernièrement et en très bonne compagnie qui plus est, des potes (Seb, Phiphi, Mikael, Aurélien) et des légendes oldschool (David Lombard), des Bry sur Marne, des Rueil et des Courbevoie avec le soleil en prime, à voir sur le journal.

Pour autant, je connais aussi des frustrations, notamment durant mes séances du soir mais pas que… Si je progresse visiblement en aerial, j’ai aussi l’impression d’être bloqué à un palier que je n’arrive à franchir : aucun progrès notable sur les bus ou bar, sur les whips, sur les hang five et toujours très moyen sur les manuals et ça me soûle.

  • Pour les bus, je pense que j’ai tout ce qu’il faut mais je galère à les lancer pour de bon. J’ai essayé le plan incliné, ça passe, j’ai essayé l’herbe, c’est pas mal mais je ne sens pas encore le truc en bunny. Et sur funbox, c’est l’appréhension qui me bloque…
  • Au niveau des whip, j’ai beau avoir vu des dizaines de vidéos au ralenti, dans toutes les configurations possibles , je n’arrive toujours pas à rester au dessus du bike comme il se doit… Un jour, oui mais quand ? Sans compter que ma roue arrière morfle bien.
  • Le hangfive : je désespère, impossible de trouver le bon point d’équilibre sur ce trick.
  • Le manual : c’est mieux qu’au début mais ça reste très moyen.

Et les nouvelles tricks que je rentre sont tellement espacées ces derniers temps… heureusement que je sors enfin le 360 ! Ah oui et le début de superman…

Bon, je garde le moral et la motivation grâce aux potes et j’essaye de ne pas trop me formaliser, en me disant que c’est une période de consolidation mais j’espère que je récolterai bientôt les fruits de ma persévérance. Aller, on lâche rien !!!

Park de ouf ! C’est pas juste…

Je l’ai déjà dit plusieurs fois mais vraiment on n’est pas égaux devant les infrastructures à notre disposition. Pour illustrer ça, je vous propose 2 parks de malade, l’un en Russie et l’autre au Danemark… Des lignes infinies, des bacs à mousse, des quarters dans tous les sens, revêtements soft pour apprendre les flairs et j’en passe, c’est tellement énorme qu’on en pleurerait 😉

  • Russie : Krasnodar : l’occasion aussi de découvrir 3 riders qui déboîtent : Ola Selsjord – Kostya Andreev – Alex Nikulin

  • Danemark : Kriss Kyle au Street dome : oui, Kriss a eu un accès exclusif au park pendant 4 jours ! Quand je pense même à Bry sur Marne qu’on aime tant, là on est vraiment sur une autre planète, non ?

L’australien Alex Hiam, 17 ans au compteur, master à l’horizon

L’Australie débarque en force ces derniers temps sur la planète BMX. Evidemment on connaît Logan Martin et ses tricks de taré mais voici un petit jeune et une petite jeune qui, à 17 ans tous les deux, représentent sans conteste l’avenir du sport chez les Aussie, s’ils avaient besoin de ça. Il n’y a qu’à voir cette vidéo : park ou dirt, Alex Hiam tape une démonstration d’amplitude, de bangers énormes, de fluidité et de technicité, ça donne tellement envie de rouler, je te dis pas :

L’australienne Natalya Diehm, 17 ans au compteur, gros level à l’horizon

Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j’ai une tendresse particulière pour les rideuses, dont j’essaye de suivre les progrès pour les mettre en lumière et montrer que oui, le BMX ça peut aussi être un sport de filles. Et c’est pas Natalya Diehm qui me contredira ! C’est du niveau sérieux qu’elle nous sort sur cet edit. Malheureusement, elle s’est blessée peu de temps après et le bike doit bien la démanger en convalescence vu ce qu’elle est capable d’en faire.

Il faut dire qu’elle avait déjà fait parler d’elle, notamment en ridant avec une autre australienne parmi les meilleures rideuses du monde, j’ai nommé Peta Sheperd, avec leur vidéo de BMX synchronisé. Bon et à 15 ans en 2013, Natalya elle faisait déjà tout ça… je suis jaloux 😉 Ça commence doucement à chaque fois mais il y a du flair, du back flip, du tailwhip to tailtap ou to footjam et la petite séance de gamelles qui va bien à la fin. Bref, il y a du niveau et je dois dire que ça m’inspire, même en tant que mec ! En tous cas merci Natalya (en plus c’est joli comme prénom) pour ce riding, en espérant te revoir bientôt sur les roues !

Sur ce je vous laisse en rêvant à ma prochaine session et mes prochains tricks.

Happy riding in the sunshine !

Publié dans Attitude, En bref, Session, Tricks | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

En bref : X games, tricks de ouf, riding de vieux, riding de jeune, gaming, Tarbes, etc.

En bref ou pas, tout ce que je sais c’est que l’actu du BMX est chaude bouillante aux portes de l’été : après le FISE Montpellier, voilà le temps des X games et celui des jams qui fleurissent un peu partout, sans compter les edits surnuméraires, les tricks de malades, du riding de vieux, du riding de jeunes, les nouveaux parks et j’en passe ! Ce n’est pas moi qui m’en plaindrait… sauf de manquer de temps pour partager tout cela sur le blog 😉

Aaron Zwaal – Eyeballs

Mais avant les vidéos et le blabla, petit intermède arty avec cette superbe photo que l’on doit au photographe hollandais Aaron Zwaal et qui en a plein d’autres à regarder ici  :

Photo : Aaron Zwaal

X Games : Big Air, Big Vert, Big Dirt

X Games Austin 2015 – Vert

Bon, y a pas, les X Games, c’est gros, c’est énorme, c’est démesuré, c’est américain quoi 😉 Et ça donne forcément des images fortes à l’instar de ces runs de finalistes BMX en Vert, Dirt et Big Air (merci SoulBMX pour la compil’). Pourtant, pour impressionnant que ça puisse être, par exemple en rampe, je trouve la finale de la Spine du FISE beaucoup plus intéressante et excitante. Je sais pas, je suis peut-être un peu chauvin ou blasé ou c’est peut-être une autre illustration de l’adage qui dit que la taille ne fait pas tout… Bref, y’a quand même de quoi vibrer, hein, notamment quand on image ce que ça fait de se lancer sur le big air :-0 Sinon tous les résultats sont ici, parce qu’il y a beaucoup d’autres disciplines à voir et revoir.

Pushing the limits : tricks de ouf

2 tricks qui ont de quoi vous scotcher un rider, l’une en flat et l’autre en dirt…

  • Flat : le suicide whiplash ! Franchement il faut le voir pour le croire, c’est d’une maîtrise de l’équilibre qui confine à la folie perfection parce qu’enchaîner les whiplash sans les mains, il fallait l’imaginer. Brandon Derbbowka, un canadien inconnu au bataillon l’a fait. Ok, ce n’est pas le premier à avoir mis un suicide whiplash puisque Matthieu Bonnecuelle a réussi d’en mettre un l’année dernière à Cologne. Mais Brandon lui en met 7 de suite :

 

  • Dirt : 360 quadriple tailwhip ! Ça c’est un coup de la machine australienne Logan Martin lorsqu’il s’amuse dans son jardin… Bon, il paraît qu’il y a un autre rider qui s’entraîne pour passer un quintuple tailwhip. WTF ?! Et dire que je n’en mets toujours pas un seul, snif… La veille il avait aussi mis un triple tailwhip to bar. Il est plutôt en forme en ce moment 😉

 

BMX Gaming : Pumped BMX annoncé sur console !

Ami rider, amie rideuse, si tu as la fibre « gaming » alors cette nouvelle devrait te réchauffer le cœur. Souviens-toi l’été dernier ou presque, je t’avais parlé de ce jeu que j’étais en train de saigner sur iPhone, Pumped BMX 2, petit frère du Pumped BMX que j’avais également déchiré pendant l’hiver. Le jeu est maintenant annoncé sur consoles, de quoi prolonger tes sessions en lâchant virtuellement les tricks les plus improbables. Revue détaillée à venir dès que le jeu sera dispo. En attendant, voici le trailer :

Riding de vieux

N’en déplaise à « Totozor » qui reprend le BMX à 40 ans après 20 ans d’arrêt et qui m’a laissé un petit message sympa sur le blog, mon stock de « vieux » riders qui déboîtent n’en finit pas de grandir ! Est-ce dans l’air du temps ? En tous cas j’ai l’embarras du choix pour partager ça avec toi.

L’une des dernières vidéos en date concerne un certain John Yull à qui j’aurais vraiment dû consacrer un post dans ma série « Mature riders, le BMX après 40 ans ». Le bonhomme a 43 ans et il vient de sortir une vidéo de flat qui impose le respect, surtout lorsqu’on sait qu’il a connu un énorme break de 15 ans et qu’il n’est remonté sur le BMX qu’en 2012. Je pensais qu’il s’agissait d’un rider lambda qui faisait la une à cause de son âge… sauf qu’en faisant ma petite recherche, je découvre que M. Yull apparaissait déjà en 1989 dans la leçon de freestyle de Bicross Mag pour sa catapulte ! Voilà qui ne nous rajeunit pas…

En attendant il se débrouille encore correctement le John (et encore, attends que je te parle des autres riders de 40+ qui déchirent…) :

 

Riding de jeune

J’aurais pu même mettre riding de *très* jeune parce que la vidéo de la petite Takuya Isogai va aussi te scotcher. Je sais, c’est encore du flat mais c’est pour « répondre » à John Yull 😉

 

Tiens, parmi ses amis Facebook on trouve un certain Yohei Uchino, juste le gars qui a gagné le FISE flat pro l’année dernière…

Le nouveau skatepark en béton de Tarbes a ouvert  !

Les plus assidus d’entre vous se rappelleront peut-être que je suis pour moitié un « enfant du pays » comme on dit dans les Pyrénées. D’ailleurs l’année dernière j’avais eu l’occasion d’aller faire un tour sur le feu skatepark de Tarbes, histoire d’y poser mes roues et de rencontrer la faune locale. C’est aussi à ce moment-là que j’ai entendu ou croisé le nom de John Garcia, dont j’ai eu l’occasion de parler par la suite… Bref, après près de 4 ans de tractations avec la mairie, John a enfin réussi à concrétiser son rêve et celui de tous les riders locaux : doter la ville d’un vrai bowl en béton dernier cri. Le park est maintenant ouvert depuis quelques mois ! Et bien sûr je voulais te mettre les petites vidéos qui vont bien, avec John Garcia himself, suivi de Ben Géa – tiens j’ai d’ailleurs découvert que ma tante de là-bas connaissait Ben Géa, c’est ouf !… Sauf que ces vidéos bien sympas ont toutes été retirées du Web ! Mais pourquoi ??? En attendant voilà à quoi il ressemble ce park :

Skatepark de Tabes – Spotland

Petite vidéo quand même qui traîne encore par là.

Une dernière pour la route : Tom Van Der Bogaard

Celle-ci ça fait quelque temps que je l’ai sous le coude, un néerlandais bien stylé qui balance du lourd, tout en blues et en fluidité… Mais quel park indoor aussi…

Cette fois-ci c’est la fin, mon compteur de mots indique 1000. CIAO !

Publié dans En bref, Tricks | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

En bref : riding de mai, le FISE et Garrett Reynolds

Rah, impossible de tenir ma langue ou mes doigts sur le clavier parce que mai est finalement un mois chargé en BMX, oui Messieurs et Mesdames ! Entre les visites impromptues de skateparks, mes premiers 360, le FISE Montpellier et ses folies de tricks et les edits qui déchirent tout, impossible de ne pas partager – même en style télégraphique, sorry.

Riding de mai, riding qui plaît et plus encore

Je n’étais vraiment pas certain de pouvoir rider beaucoup ce mois-ci mais finalement ça s’est bien goupillé niveau météo et dispo. Du coup j’en ai profité pour tester 2 skateparks non loin des amis à qui je suis allé rendre visite. D’ailleurs j’ai mis à jour la page « Mes Spots » avec quelques photos et comme toujours la page des Sessions 2015 pour le détail.

  • Skatepark de Cabourg : Ce n’est pas tant pour le skatepark lui-même que j’y suis allé que pour initier à la glisse mon filleul de quasi 8 ans et sa trottinette – bon ok, je pensais aussi à moi un peu quand même. Il s’agit d’un petit skatepark, plutôt taillé pour les trots et le skate mais qui dispose de quelques modules exploitables. Rien de bien folichon de mon côté mais une séance au soleil et un parrain qui apparaît sous un autre jour 😉
Skatepark de Cabourg

Skatepark de Cabourg

  • Skatepark de Bain de Bretagne : c’est en voyant le descriptif sur Spotland que j’ai opté pour ce park et bien m’en a pris : quasi personne, de bons modules pas en métal et le soleil. Mais la news c’est surtout mes premiers 360 sur funbox et bon sang c’est pas trop tôt ! Rien de très stylé(à voir sur la page Mes tricks) pour le moment mais je sens que je me suis libéré. Oh yeah !
Skatepark de Bain de Bretagne

Skatepark de Bain de Bretagne

Outre le riding il se passe des choses côté forum BMXperience. C’est vrai que c’était devenu un peu mort ces derniers temps mais il y a eu un petit regain d’activité et une proposition de Loliout pour un autre OUT international à base d’une trick par semaine et d’une vidéo pour le prouver. A priori ça devrait commencer la semaine prochaine. Si ça vous dit, n’hésitez pas !

Tiens, j’en ai aussi profité pour m’inscrire sur le groupe Facebook « Ride ma bicyclette » ou « RMB » qui est, pour le coup, beaucoup plus actif avec pas mal de riders de tous âges qui postent des vidéos ou demandent des conseils.

Enfin, mon p’tit blog a également droit à sa p’tite activité de mai, même sans article, avec les commentaires très sympas de PhiPhi78 qui me propose des sessions à Rueil le dimanche matin à 9h, avant les trottinettes et avec plusieurs riders jeunes et moins jeunes et l’invit’ de Whypoons à venir découvrir le skatepark du Chesnay d’une part, et un spot de dirt mystérieux d’autre part. Merci les gars ! J’espère qu’on aura l’occasion de rider ensemble très bientôt ! Et Whypoons, ne te mets pas trop la pression, comme tu vois au niveau de mes tricks c’est pas la folie non plus, hein 😉

Le FISE évidemment !

FISE Montpellier 2015

Le FISE Montpellier, c’est juste une évidence, un must ! Mais cette année j’ai dû passer mon tour et suivre l’événement à distance avec le live et les vidéos qui ont été mises à disposition. En tous cas, comme à chaque fois ç’a été la folie pure avec, entre autres (mais je ferai peut-être un autre post consacré au FISE quand j’aurai tout visionné) :

  • Une première mondiale du jeune Timothé Bringer (16 ans !) avec son backflip double tailwhip to barspin !
  • Du flat de maboule avec nos compères français occupant respectivement la 2ème et la 1ère place, Matthias Dandois (son run final) et Alex Jumelin (son run final)

Final Flat

Final park

Bref il y a de la vidéo et des runs à mater si vous ne savez pas comment occuper vos week-ends prolongés ! A noter que, comme l’année dernière, le site meltyxtrem donne les liens vers des tas de vidéos du FISE en BMX mais pas que et sinon voici la vidéo officielle des meilleurs moments du park.

Garrett Reynold met tout le monde d’accord en street !

Et enfin, difficile de passer à côté de l’édit de Garrett Reynolds qui nous offre avec RedBull une vidéo que certains n’hésitent pas à qualifier de meilleure vidéo de street de ces 10 dernières années ! Bon, je ne sais pas dans quelle mesure c’est exagéré mais cet édit et juste ENORME de technicité et de prise de risque, clairement un best of.

Garrett Reynolds réinvente le BMX urbain

Voilà, sur ce je file à Londres… Bye bye and happy Riding !

Publié dans Attitude, En bref, Session | Tagué , , , , , , , , , | 3 commentaires

En pas bref : ma life, Soul N.86, spring break, l’appli Riders, crash matos et Matt Ray

Et ouais ma gueule, un « En Bref » qui va s’étaler parce que c’est comme ça, parce que ça fait longtemps, parce que j’ai furieusement envie de te raconter plein de trucs et aussi parce qu’il va probablement se passer un peu de temps avant la prochaine publication donc j’en profite. C’est parti !

Avril : du soleil, des potes et des spots

Si on oublie le sale temps du week-end dernier (25/26) on peut dire que ce mois d’avril nous a vraiment gâté – dans la région parisienne du moins. Et il faut croire qu’en plus du soleil, toutes les étoiles du BMX étaient alignées parce que c’est durant ce mois que j’ai pu enchaîner des sessions de riding parmi les plus sympas depuis longtemps, avec une grosse motivation sous les pédales et des petites vidéos et photos en prime… Et tout ça grâce à quoi ? Au soleil bien sûr mais surtout aux moments de BMX partagés avec d’autres riders, évidemment ! Les habitués, Mikwinch, qui connait toute la planète OldSchool BMX française et Seb qui a réussi à caser des sessions entre Madame, les enfants, le marathon, les trails, le tennis et j’en passe ! Mais également les autres riders bien sympas rencontrés sur les spots tels que Bry-sur-Marne, Le Plessis et même Vauréal. On ne le dira jamais assez, le BMX c’est un sport social ! Et même si on est nombreux à travailler nos tricks en solitaire, il n’y a rien de mieux qu’une session à balancer des figures et à se challenger entre potes. Et en plus, c’est souvent comme ça qu’on progresse.

Bref, let’s ride together 😉

Le (bonheur du) rider est dans le pré ?

Merci à Seb (un autre Seb !) pour avoir répondu à mon appel au trail… Oui, j’ai comme dans l’idée qu’une partie de mon bonheur de rider passerait bien par un parcours de dirt/trail en forêt avec des bosses qui s’enchaînent et tout. Alors pour l’heure on n’en est pas encore là mais l’ami Seb a partagé l’emplacement de son « chantier » qui a un certain potentiel, dans la forêt pas loin de chez moi :

Chantier dirt Seb 2

Chantier dirt Seb 2 – Stairway to heaven ?

Ça n’a peut-être l’air de rien mais 2 – 3 séances de pelles bien senties pourraient faire de ce tas de terre une piste d’envol idéale pour wannabe condorman, quelle que soit la chute 😉

Deuxième appel du vert, mais rien à voir avec la choucroute (comprenne qui pourra !), un rider rencontré au skatepark de Le Plessis m’a livré un petit secret pour travailler les barspin et les bus, alors je fais tourner : l’herbe ! Nan, pas la beuh ! Ça, je ne sais pas si ça peut aider mais en tous cas, s’entraîner à lancer ses bus et ses barspins dans l’herbe, ça marche !!! Et ça change quoi, ne te demanderas-tu pas ? Hé bien ça permet entre autre d’absorber le choc, d’amortir la chute éventuelle et de travailler le lancer en douceur. Tu roules très lentement, quasiment à l’arrêt, tu lances le bunny et tu essayes de lancer le guidon. Je ne peux pas encore dire que j’y suis mais au moins je progresse grâce à ce petit truc. Et contrairement à ce que je croyais, c’est bien par le bunny bus qu’il faut commencer car c’est plus facile que de le lancer sur un plan incliné ou un saut. A suivre.

Soul BMX Mag N.86 est en vie !

SoulBMX Mag - N°86

SoulBMX Mag – N°86

Une couv’ bien stylée pour un mag survivant des magazines papier de BMX qui tendent à disparaître les uns après les autres. Comme d’habitude un sommaire bien fourni et devinez quoi, au-delà les rencontres, des voyages ou du matos, le dossier spécial du numéro est consacré au BMX après 35 ans… Ça te rappelle quelque chose, non ? 😉

Parmi les contributeurs, on retrouve des riders qui figureront ou ont déjà figuré dans ma rubrique « Le BMX après 40 ans » comme Alexis Desolneux, Stéphane « Shogun » Meneau, Alex Jumelin, etc. Sans compter que notre Gervais Rousseau national, également mis à l’honneur sur ce blog, a droit à une rubrique complète pour partager non pas son riding mais son travail photographique en noir et blanc avec ses potes riders comme John Garcia, Ben Géa, David Barrère, etc.

Bref que du bon pour ce magazine fait par des passionnés pour des passionnés et qui respire l’authenticité et l’amour du sport. Alors fais-toi ce plaisir et rides chercher ta copie dans l’un de ces points de vente. Et n’oublie pas que le mag est disponible en ligne sur le site quelques temps plus tard. Elle est pas belle la vie ?

Springbreak, youpi cool mais le BMX ?

Bye bye smiley !

En mai fais ce qu’il te plaît nous dit l’adage… Hé bien nous, ma chérie et moi, on s’est dit qu’on aimerait profiter des très nombreux ponts, jours fériés, RTT et tout pour partir en vadrouille tous les week-ends, ouais, rien que ça ! Et ça va nous emmener en Italie, en Normandie, en Bretagne et en Angleterre cette affaire, si tout se passe comme prévu. Alors évidemment que c’est bien cool  !

Par contre côté BMX + Blog, ça risque d’être un peu compliqué… Mais rassure-toi, j’ai déjà repéré les skateparks pour la Normandie (Cabourg) et la Bretagne (Redon ?) et si le dieu de la météo est avec nous alors mon Reason et moi on ira balancer nos tricks sur des courbes inexplorées… D’ailleurs si tu passais en BMX dans le coin, n’hésite pas à me faire signe ! Et sinon, pour la prochaine session « week-end » par chez nous, il me faudra patienter jusqu’au 30 mai, snif… Aller, pour un peu tu me plaindrais, hein ? Non ? T’as raison, il ne faut pas 😉

L’application et le site Riders : enfin les outils idéals du rider !

Riders, l'application des ridersIl y a quelques jours je reçois un commentaire plutôt surprenant sur le blog, en anglais, d’un certain Igor Debatur qui me parlait d’une application de tutoriel de BMX à essayer de toute urgence… Sur le coup j’ai cru à un spam mais j’ai quand même répondu. Se pourrait-il que mon modeste petit blog ait traversé les frontières de la francophonie et soit passé à la dimension internationale ?

Igor Debatur - Founder of Riders

Igor Debatur – Founder of Riders

Tolya - Founder of Riders

Tolya – Founder of Riders

Hé bien apparemment c’est le cas !!!  Non seulement le commentaire était légitime mais Igor, l’un des deux créateurs de l’application et du site (à gauche) m’a répondu avec enthousiasme 😉 Notamment en m’annonçant que la traduction française était dans le pipe. Et si je t’en parle c’est aussi parce que ce site et cette application déchirent et j’espère qu’elle va bien marcher.

Alors, de quoi s’agit-il plus précisément ? Hé bien c’est d’abord un site communautaire pour les Riders avec un grand R : skate, BMX ramp, steet, flat et snowboard y sont plus spécialement représentés mais tous les sports d’actions peuvent y prendre part.

Riders banner

Ce site, et plus particulièrement l’application qui va avec, disponible sur l’AppStore, GooglePlay et WindowsStore, permet entre autre de :

  • Découvrir et d’apprendre un nombre incroyables de tricks (près de 300 rien que pour le BMX !), classées par catégories et niveau de difficulté selon les couleurs vert, bleu, jaune et orange, avec des explications et des vidéos,
  • Enregistrer ses progrès sur chacune des tricks sous forme de pourcentage,
  • Regarder les vidéos des autres riders amateurs et pros réaliser les tricks,
  • Partager ses propres tricks en vidéo,
  • Suivre l’actualité des pros mais également suivre l’activité d’autres riders.

Et tout ça GRATUITEMENT ! Je teste l’application depuis quelques jours et j’avoue qu’elle est vraiment bien faite. D’ailleurs si tu souhaites suivre mes progrès, mon profil c’est JerkyHips, bien sûr 😉 Pour info, j’avais déjà testé une autre application de ce genre, TSO, the School Of BMX, sponsorisée par le rider Mike Escamilla.  Certes elle propose des fonctionnalités assez similaires (tutoriels de tricks, vidéos de pro, suivre ses progrès, etc.) mais elle n’a clairement pas la même attractivité, la même ambition et le côté social est bien moins développé, sans compter qu’il faut payer pour obtenir les packs de vidéos…

Evidemment il y a des tas d’autres features qui seraient les bienvenues outre la traduction en français et certaines sont déjà prévues dans la roadmap comme trouver des spots ou des riders autour de soi. Personnellement j’aimerais bien pouvoir avoir un récap des tricks que j’ai travaillées ou validées par niveau, voir mes progrès dans le temps avec une chronologie ou encore disposer de pointeurs vers des tricks en relation avec celles que je maîtrise déjà. Mais bon, ça viendra j’en suis sûr !

En tous cas encore bravo pour cette application Igor et Tolya et merci d’avoir fait un passage sur mon blog pour en parler ! Cпасибо и увидимся ! (I used to speak a little Russian by the way, which I learnt at school for 5 years but I have almost forgotten everything… shame).

Trahi par le matos, la vidéo qui fait peur

J’ai déjà eu l’occasion de voir des tas de vidéos de chutes en tout genre, que ça soit des edits pro ou des compilations amateurs… Et non, ce n’est pas que par voyeurisme sadique, hein, car cela permet aussi de se rendre compte des risques et du boulot qu’il y a derrière les vidéos. Mais c’est la première fois que je tombe sur une compilation de crash et de chutes dus à la casse du vélo ! Typiquement un rider prend son envol sur une bosse, un module ou un bol et à l’atterrissage le vélo casse !!! La fourche, le cadre, le guidon, la roue, tout y passe. La plupart du temps ça se termine bien mais le gars se prend en générale une bonne ratasse… ça fout un peu les boules. J’ai envie de dire 2 choses : 1)Prends soin de ton bike et vérifie bien de temps en temps s’il n’y a pas des fissures sur le cadre, la fourche ou autre et 2)Vive le Chromoly ! Quand on insiste sur le forum BMXperience par exemple pour que les riders privilégient un vélo solide, ce n’est pas pour rien. En tous cas après avoir maté cette vidéo, tu réfléchiras à deux fois avant de vouloir à tout prix acheter un vélo bas de gamme en Hi-Ten… Par contre la qualité de la vidéo et le montage sont assez artisanaux :

Matt Ray pulvérise le mur du son en street avec son 540 bar !

Pour finir une autre vidéo, mais plus sympa celle-ci, avec le rider Matt Ray qui nous sort des tricks de ouf comme si de rien n’était. Ça commence doucement, comme les dizaines d’édit de street et puis ça s’énerve vite avec des halfcab de la mort, des sauts d’escalier en 360 to bar et pour finir sur un banger en 540 to bar genre tranquille, sans compter cette ligne où l’on a l’impression que Matt a des pneus à ressorts en enchaînant les bunny comme si de rien n’était. C’est avec ce genre de vidéo que l’on se rend compte que ce sport n’a décidément pas de limites. Et pourtant on se dit toujours « ah non mais là, on ne pourra jamais faire mieux ». Sauf que si, on peut toujours pousser les tricks plus loin, plus haut, avec plus de rotations, etc. Et c’est tant mieux !

Sur ces sauts de kangourou il ne me reste plus qu’à te souhaiter un excellent mois de mai où tu risque de rider plus que moi. Alors profites-en bien !

Happy riding !

Publié dans Apprendre, Attitude, En bref, Matériel, Tricks | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

En bref : le soleil brille à Bry, appel au trail et Pat Casey

Un petit « En bref » pour le retour du printemps, le vrai, avec le soleil et tout ! Et quoi de mieux pour célébrer les beaux jours que d’aller s’envoler et poser ses roues dans le bol de Bry-sur-Marne, réputé le meilleur de toute l’Ile de France ? Même si en arrière-pensée reste mon envie de trail, d’où mon appel à « témoin » et enfin la vidéo d’un gars qui s’est dit qu’au lieu d’aller chercher loin les bons spots, il les construirait dans son jardin… Tout le programme de ce « En bref » !

Le bol de Bry-sur-Marne, j’ai enfin testé et ça déchire 😉

Je pense que j’entends parler du bol de Bry-sur-Marne depuis que je me suis mis au BMX il y a 2 ans. Y aller faisait déjà partie de mes objectifs de 2014 mais il aura fallu attendre 2015 et ce magnifique week-end de Pâques pour que les planètes météo, dispo, auto, amigo soient toutes alignées… Il faut dire que le park est complètement à l’opposé de chez moi par rapport à Paris, donc à quasiment 1h de route sans embouteillage, autant dire qu’on n’y va pas pour 30 minutes… surtout si c’est pour risquer de trouver un park blindé de mômes et de trottinettes. Mais aujourd’hui le dieu du BMX était indubitablement avec Mikwinch et moi comme tu peux le voir sur la photo ci-dessous prise vers 13h :

Skatepark de Bry-Sur-Marne

Skatepark de Bry-Sur-Marne

Nan mais t’as maté ce bol ?

Autant le dire tout de suite, Bry n’usurpe pas son titre de meilleur bol d’Ile de France que semblait lui donner SoulBMX l’année dernière dans sa série « Bassins parisiens »… Certes je n’en ai pas testé des dizaines mais il n’y a pas photo comparé à Rueil, Le Plessis (qui reste très sympa), Herblay, Courbevoie, Poissy et même l’EGP 18. Attention ce n’est pas à dire que ces bols ne méritent pas une visite mais en terme d’accessibilité, de variété des courbes, des possibilités, des finitions et d’emplacement, Bry cumule les bons points – bravo Constructo. Il y a même plusieurs rails pour les grinds. Qui sait le niveau que je pourrais avoir si j’avais un bol comme ça à côté de chez moi…

Cerise sur le gâteau pour notre session avec Mikael, le park était quasiment vide, incroyable ! En arrivant vers 11h (parking nickel juste à côté) il y avait bien quelques trottinettes mais à partir de midi nous nous sommes retrouvés avec 2 – 3 BMX et 2 trottinettes. Et des riders de bon niveau qui plus est. Côté BMX on a fait la connaissance de Nicolas, bien aérien avec ses superman, turndown, condor etc. et côté trottinettes on a vu du front flip, du flair, du 360 bar to bar au-dessus du spine, pas de la trot’ qui gâche le park, quoi ! Bon, je crois qu’on a quand même eu de la chance parce que c’était le week-end de Pâques mais on a vraiment apprécié.

Et nous alors, qu’est-ce qu’on y a fait dans ce bol ? Hé bien on s’est fait plais’ 😉 Pour ma part je suis toujours lent à démarrer, surtout dans un environnement que je ne connais pas et il me faut plusieurs passages pour appréhender les nouvelles courbes et prendre de la confiance mais une fois passé ce cap je rentre en mode « Smile and Ride » et ça va mieux : carving dans les courbes, transferts super sympas sur le hip dans les deux sens, petits sauts au dessus de la table… Non ce n’est pas des tricks de ouf mais qu’est-ce que c’est bon ! C’était tellement cool qu’on a eu du mal à s’arrêter avec Mikwinch : on était cassé (perso un déménagement et un bon jogging les 2 jours d’avant) mais on ne pouvait se résoudre à partir dans ces conditions.

Après je me rends aussi compte que je n’ai vraiment vraiment vraiment qu’un tout petit niveau. Ce n’est pas de la fausse modestie mais avec mes 2 séances par semaine je n’ai toujours pas acquis des automatismes de base pour être fluide, pour bien sortir en aerial, pour absorber le copping sortir du bol en manual et re-dropper, par exemple. Sans me décourager, ça me saoule un peu quand même… Enfin, persévérance, patience, humilité, les maîtres-mots du BMX aux côtés de plaisir, sensation et liberté.

Bref, Bry nous a séduit et j’espère ne pas avoir à attendre une autre année pour y revenir !!

Appel à témoin : mais où sont les trails parisiens ?

Autre registre, autre objectif, autre délire : j’adorerais rider sur un trail BMX avec des bosses qui se succèdent mais ce genre de spot s’avère quasi-impossible à trouver, en tous cas en région parisienne… Soit il s’agit de spots non entretenus ou qui ont existé mais qui ont été rasés, soit on entends parler de quelques spots de barjo avec des bosses de 3 mètres de haut et encore, à des kilomètres mais entre les deux, rien !

Alors je lance un petit appel aux riders qui me lisent ou me liront : y-a-t-il des trails entretenus autour de Paris et idéalement dans l’ouest parisiens ? Et d’un niveau raisonnable ? On peut rêver… Sinon je vais réellement m’acheter une pelle et une pioche et aller creuser la forêt derrière chez moi !

Pat Casey, « jardin » de rêve pour rider anti-gravité

Tiens, en parlant d’aller creuser derrière chez lui, je partage la dernière vidéo du Californien Pat Casey (médaille de bronze aux X-Games 2012, 2ème en 2013 entre autre…) qui a installé dans son « jardin » un énorme trail et une « mini » bien fat ; l’occasion de produire un edit de malade qui en fera baver plus d’un. Le niveau du mec est juste hallucinant et le banger de fin avec le double decade donne l’impression que la gravité ne s’applique pas à tout le monde pareil…

Joyeuses Pâques !

Publié dans Attitude, En bref, Session | Tagué , , , , , , , , , | 6 commentaires

Mature riders ou le BMX après 40 ans (N° 5)

Gervais Rousseau, 43 ans, vivre le BMX comme un cadeau de la vie

Voici une vidéo qui a maintenant fait le tour de tous les sites web de BMX du monde mais que j’ai découverte grâce à mon pote rider et multi-sport-maniac SebDeCagny (merci Seb) il y a plusieurs semaines et dont je voulais absolument vous faire profiter comme témoignage parfait de ma série « Le BMX après 40 ans ».

Je vous propose de rencontrer Gervais Rousseau, 43 ans, qui raconte en 8 minutes d’un beau documentaire de Julien Rodrigues, sa relation au BMX, sa passion, ce qu’elle lui apporte encore aujourd’hui, au-delà des blessures, au-delà des années – a way of life :

 

Une légende très discrète

S’intéresser à Gervais Rousseau c’est aussi s’attaquer à une légende française du BMX mais une légende très discrète. Pote de riders « d’aujourd’hui » comme Ben Gea (sa dernière vidéo) ou John Garcia (sa mixtape BrosBikeStore) qui n’hésite pas à aller chercher les spots dans des endroits perdus à l’image de ce pipe du sud de la France, Gervais c’est le mec qui a côtoyé des tas d’autres légendes, françaises et américaines à la fin des années 80 – début des années 90, dont le king Mat Hoffman en personne qui lui a laissé un autographe sur une de ses radios à la suite d’une blessure (et comme tout bon rider, des blessures, il en a eu, jusqu’à l’année dernière d’ailleurs). C’est le gars qui a fait entre autres 2ème à la finale rampe de la coupe de France à Bordeaux en octobre 1989 (catégorie 16 ans et plus) et que l’on peut voir à l’oeuvre dans le contest « King of ramp » de Nantes en 1990 (à partir d’1 min 58 secondes) – infos récupérées grâce au site Old School 23mag.com :

 

En 2006 on peut l’apercevoir lors d’une petite session de street à Toulouse, immortalisée dans ce petit clip. Et plus récemment en 2012 Gervais donnait cet interview à l’occasion d’un trip en Floride, avec quelques belles photos en stock – Il célébrait alors 30 ans de riding en BMX :

Gervais Rousseau, Florida 2012

Gervais Rousseau, Florida 2012

Avec ce documentaire aujourd’hui et ses 32 ans de riding, Gervais résume de belle manière ce que l’on aime et ce que l’on vit dans le BMX. L’importance d’en profiter aujourd’hui au maximum, de se faire plaisir mais aussi toutes ces choses qui ne sont pas directement liées à l’activité mais que le riding nous procure. Pour boucler la boucle, je terminerai par ces mots de Gervais qui ouvrent le documentaire :

Le BMX c’est un petit vélo dans le concept mais un grand vélo dans ce que ça apporte.

Happy riding à tous âges !

Publié dans Attitude, Histoire | Tagué , , , , , , , , | 2 commentaires